Reforme du permis probatoire : un stage pour passer à 2 ans

Il sera bientôt possible d’écourter la période probatoire du permis de conduire qui pourrait passer de 3 à 2 ans. En effet, le gouvernement prévoit de mettre en place prochainement une formation de 7 heures en auto-école. L’objectif : renforcer la formation des jeunes conducteurs afin de diminuer le risque routier. De nombreuses études démontrent que passé la première année de permis, le risque d’accident augmente durant la période probatoire. En cause, un excès de confiance qui croit plus vite que l’expérience des jeunes conducteurs et un sentiment d’invulnérabilité propre à la jeunesse.

Un programme encore incertain

Le programme de la formation n’a pas encore été dévoilé, cependant on peut imaginer assez facilement un modèle proche de la passerelle A2 vers A. C’est à dire une formation essentiellement théorique avec quelques heures de pratique. Ces stages seront nécessairement collectifs, car le format d’une animation nécessite plusieurs participants pour être intéressant et rentable pour l’auto-école.

Vous repasserez bien à la caisse …

Ce projet n’est-il pas le signe d’une schizophrénie du gouvernement, qui parallèlement mène de nombreuses actions (discutables) de prévention -répréhension- routière ?  Le marché de l’auto-école traditionnelle (ECF,CER …) est en crise depuis plusieurs années. En cause, la concurrence des auto-écoles en ligne (Ornicar, PermiGo …) et le désintéressement des jeunes générations aux véhicules motorisés.

En proposant une nouvelle formation, essentiellement théorique, le gouvernement permet aux auto-écoles de vendre un nouveau produit. Soyez certains que le lobby des auto-écoles va faire son possible pour encadrer cette formation et fermer les portes à la concurrence. La majorité des motards qui ont passé la passerelle A2 vers A se souviennent de cette formation au combien inutile. J’ai d’ailleurs entendu plus d’une fois des enseignants moto crier ouvertement à la pompe à fric.

Actuellement, les critères d’éligibilités pour accéder à cette nouvelle « formation » n’ont pas été dévoilé. J’espère pour ma part qu’elle sera réservée aux jeunes conducteurs n’ayant pas commis d’infraction majeure. Dans le cas contraire, cette formation risque vite de se transformer en stage de récupérations de points pour les jeunes conducteurs …

 

Pensez-vous qu’il s’agit d’une mesure positive pour les jeunes conducteurs ?
Seriez-vous prêt à passer cette formation, si oui pour quelle(s) raison(s) ?
Partagez vos impressions à la communauté !

Related

JOIN THE DISCUSSION